Ce blog vous propose un tour dans les ressources pédagogiques du fle sur la toile. Et pas seulement! Bienvenue à toutes et à tous!

lunedì 5 settembre 2016

La Laïcité en 3 minutes



Une vidéo qui retrace l'histoire de la laïcité en France.



sabato 3 settembre 2016

4 solutions simples pour écouter un texte écrit en français




Vous lisez un mot et vous ne savez pas comment il faut le prononcer ?
Vous voulez écouter du français et améliorer votre compréhension orale ?
Voici 4 solutions simples et gratuites pour écouter un texte écrit en français:



sabato 13 agosto 2016

Le guide de la liberté d'expression pour les étudiants



Le guide de la  liberté d’expression  est  une des contributions de L’UNESCO à la liberté d’expression. Il  a été conçu pour les lycéens et élèves pré-universitaires. Ainsi, il présente et explique les divers concepts qui sont liés à la liberté d’expression dans une langue facilement accessible.
Le guide de la liberté d’expression est basé sur le principe que la liberté d’expression, ainsi que la liberté de la presse et la liberté de l’information, sont des droits indissociables et essentiels des droits de l’Homme. Ce guide insiste sur quatre éléments clé : le droit d’exprimer ses opinions sans interférence, le droit the rechercher de l’information, le droit de recevoir l’information et le droit de communiquer de l’information á d’autres.
Ce guide peut être incorporé dans le cursus normal des écoles ou bien en tant que support complémentaire pour des matières telles que les sciences sociales, l’éducation civique, les sciences des médias et de leurs utilisations. Le guide contient aussi une liste extensive d’autres ressources liées à la liberté d’expressions telles que des sites internet, des répertoires etc.
Les professeurs, instructeurs, élèves ou autres peuvent suivre le guide tel qu’il est présenté : Il commence par expliquer les divers concepts qui sont liés à la liberté d’expression, puis identifie les conditions dans lesquelles celle-ci fleuri ou pas. Deux chapitres expliquent le rôle particulier des journalistes et de l’Internet. Finalement ces explications sont renforcées par des exemples concrets, des activités et des études de cas. Chaque section ou chapitre du guide peuvent être utilisées comme tel ou comme source d’idées pour des activités et des projets avec pour objectif la promotion la liberté d’expression.



venerdì 12 agosto 2016

Le site 24 h dans une rédaction







24h dans une rédaction ce sont 100 fiches pratiques consacrées au journalisme radio, web, télé et presse. Ces fiches rédigées par des journalistes/formateurs expérimentés de l’ESJ Lille s’adressent aux journalistes et étudiants en journalisme du monde entier.
Avec cette nouvelle version, 24h dans une rédaction va devenir le tout premier support pédagogique en ligne sur le journalisme.
24h dans une rédaction est maintenant disponible gratuitement en 8 langues: français, anglais, swahili, chinois, indonésien, vietnamien, arabe et donc bientôt birman.

Pour lutter contre les cyberviolences



Les commentaires violents pullulent sur le web... Et ça ne s'arrange pas. L’association Respect Zone, qui lutte contre les cyberviolences, a présenté une étude sur le sujet. Elle propose de remplacer les insultes des internautes par des emoji.


http://tempsreel.nouvelobs.com/les-internets/20160203.OBS3905/les-commentaires-violents-pullulent-sur-le-web-et-ca-ne-s-arrange-pas.html


La presse papier résiste plutôt bien au numérique


La presse papier résiste plutôt bien au numérique di francetvinfo

Près de deux tiers des Français lisent chaque jour au moins un journal. D'après une étude, si la presse a vu ses ventes baisser en 2015, c'est grâce au numérique que la diffusion se maintient. Pour autant, le journal version papier n'est pas encore mort. Il représente 51% des lectures avec en tête le quotidien régional Ouest-France. Près de 240 millions d'exemplaires ont été imprimés en 2015.

Le numérique privilégié

Les ventes numériques représentent elles 49% des lectures, sauf pour les 15-24 ans, 55% d'entre eux déclarent lire la presse sur leur mobile. Actuellement, un peu moins de deux tiers des Français disent lire au moins un titre de presse par jour et 95% déclarent lire au moins un titre par mois. Des lectures moins diversifiées. En moyenne, les Français lisent plus de cinq titres chaque mois, un peu moins qu'en 2014.

Mis à jour le , publié le 

http://www.francetvinfo.fr/france/la-presse-papier-resiste-plutot-bien-au-numerique_1396115.html

La langue française dans le monde

RFI - Interview à Alice Antheaume sur le journalisme numérique




C’est une des meilleures spécialistes françaises des médias, qui suit au jour le jour l’évolution des métiers de la presse face à la révolution internet. Sur son blog Work in Progress (Travaux en Cours), elle raconte ses découvertes et ses rencontres de journaliste passionnée par le monde de l’information. C’est forte de toutes ces expériences qu’Alice Antheaume a choisi d’écrire un livre sur le journalisme numérique.
Pourquoi cet ouvrage, à mi-chemin entre l’essai et le manuel ? Tout simplement parce que l’importance prise par le numérique dans le métier de journaliste aujourd’hui est telle que plus aucun professionnel des médias ne peut l’ignorer.
“On est passé par une phase où le journalisme numérique était à part. Aujourd’hui, le journalisme ne peut plus se pratiquer sans observer ce qui se passe en ligne”, explique la directrice adjointe de l'École de journalisme de Sciences Po.
“Un bon journaliste, qu’il travaille en ligne, pour la télévision, pour la radio ou pour la presse écrite, ne peut éluder cette transformation de la société", précise-t-elle. Comme Alice l’écrit dans le premier chapitre de son ouvrage, “les mutations technologiques s'accélèrent. L'instantanéité règne. Les réseaux sociaux gagnent en puissance. Les données prolifèrent. Un bon journaliste doit s’intéresser à cette mutation numérique".
La dictature de l’audience
Le livre d’Alice Antheaume souligne également un changement dans la culture journalistique : le bouleversement du rapport avec l’audience. “Le principe du journalisme web est d’interagir avec les lecteurs (...) Avoir accès à des statistiques en temps réel pour savoir qui clique sur quoi, c’est nouveau dans la culture journalistique. Cela faisait plus partie de la culture du marketing.”
A la différence de la télévision ou de la radio, où les chiffres des audiences ne sont disponibles que quelques heures, voire quelques mois après la diffusion d’un programme, un journaliste qui travaille sur internet peut mesurer dès la publication l’impact de son article. Mais pour Alice Antheaume, cette nouveauté n’est pas sans risque : “Quand les statistiques sont arrivées dans les rédactions, c’était dur pour un journaliste de réaliser que son article arrivait en dix-huitième position, et que le sujet n°1 était une brève sur les robes des actrices en ouverture du Festival de Cannes.”
La tentation peut être grande de ne traiter que de sujets légers, qui généreront plus de clique. Alice Antheaume explique que c’est aux rédacteurs en chef des différentes rédactions de ne pas céder à cette dictature de l’audience : “Il y a eu un moment où les journalistes n’ont pas eu envie de se faire dicter par le marketing leurs idées de sujets.” C’est donc le rôle des responsables des rédactions de continuer à faire travailler leurs journalistes sur des sujets sérieux, même si ils sont moins populaires. De ce choix dépend la crédibilité d’un média en ligne.
La loi des trois C en complément de celle des cinq W
Le journalisme numérique implique également de nouvelles règles. L’une des premières leçons enseignées à tout étudiant en journalisme est la loi des cinq W : quiconque traite une information doit veiller à fournir à son lecteur, auditeur ou téléspectateur ce qui se passe (what en anglais), qui est concerné (who), où cela se passe-t-il (where), quand (when) et pourquoi (why).
Pour le journaliste britannique Paul Bradshaw, la vérification des informations diffusées en ligne implique le respect d’une autre règle, celle des trois C :
  • Content : examiner le contenu de toute information trouvée sur le web,
  • Context : analyser l’environnement - le contexte - dans laquelle elle a été produite,
  • Code : inspecter la technique (le code, c’est-à-dire le matériel et le format) avec laquelle elle a été fabriqué.
Selon Bradshaw, le respect scrupuleux de cette règle est aujourd’hui indispensable pour veiller à la véracité des éléments provenant de l’univers numérique.
“Plonger dans la vague numérique qui a déjà emporté le public”
La solidarité qui peut exister entre les journalistes numériques, l’importance prise par les supports mobiles ou la montée en puissance du fact-checking - cette pratique qui consiste à vérifier en ligne et en temps réel les promesses d’un homme politique - font partie des nombreux autres thèmes abordés par Alice Antheaume dans son livre.
La spécialiste des médias en ligne achève son ouvrage sur l’importance prise par le journaliste numérique : “Aptitude à traiter l’information en temps réel et à interagir avec les internautes, expérimentation de formats inédits et esprit “start-up” sont autant d’atouts des journalismes numériques qui suscitent la convoitise, même dans les rédactions traditionnelles, lesquelles ont un besoin vital de plonger dans la vague numérique qui a déjà emporté le public...”
Et comme la conclusion n’est pas vraiment le fort du journalisme numérique puisque rien n’est définitif en ligne, la journaliste invite ses lecteurs à poursuivre la conversation en ligne, surTwitter ou sur son blog.

C'est pas sorcier - Presse et Internet

C'est pas sorcier - Vive la presse! (La fabrication d'un journal)

Babbel - Mes mots français préférés





La langue française contient beaucoup de mots qui n'ont pas d’équivalent dans les autres langues, ou qui sont beaux, tout simplement. Un journaliste américain dresse la liste de ses mots français préférés. PAR BRANDON JOHNSON


TV5 Monde - C'est quoi la liberté d'expression?




Qu’est-ce que la liberté d’expression ? Philippe Dessaint, journaliste et rédacteur en chef à TV5MONDE, répond à des élèves de CM1 et de CM2. Ces rencontres ont été organisées les 22 et 23 mars 2016 dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias dans l’école, événement coordonné chaque année par le CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information).


TV5 Monde - C'est quoi un journaliste?





En quoi consiste le métier de journaliste? Philippe Dessaint, journaliste et rédacteur en chef à TV5MONDE, répond à des élèves de CM1 et de CM2. Ces rencontres ont été organisées les 22 et 23 mars 2016 dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias dans l’école, événement coordonné chaque année par le CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information).

giovedì 11 agosto 2016

ÉDUQUER À LA LAÏCITÉ






Abdennour Bidar, chargé de mission sur la laïcité au ministère 
de l'Éducation nationale,détaille en vidéo le contenu des 15 articles 
de la charte de la laïcité à l'école.

La charte de la laïcité présentée le 9 septembre 2013 a pour objectif 
de définir et d’expliquer la laïcitéÀ destination des personnels, 
élèves et acteurs de la communauté éducative, elle rappelle que 
la compréhension, la transmission et le partage des valeurs 
de la République est une mission de l’École garantissant ainsi 
une liberté d’expression et une pluralité culturelle nécessaires 
pour la construction et l’épanouissement de tous.



lunedì 8 agosto 2016

Le français animé: des capsules animées qui favorisent l’apprentissage du français





Le français animé est une banque de capsules animées qui favorise l'apprentissage du français. Étant dans une ère où la technologie prend de plus en plus de place, il est important de présenter le français autrement. Le français animé utilise l'animation, l'humour et les couleurs pour capter l'attention de l'étudiant. Le français animé est un projet universitaire qui s'est étalé sur plus d'un an et a été créé dans le cadre du baccalauréat en art et science de l'animation de l'Université Laval.
Bonne vision!

mercoledì 20 luglio 2016

Faro: "Non, je ne dessinerai pas"




"Oui je suis dessinateur de presse!
Non je ne dessinerai pas sur le sujet.
J'en ai marre! Plus qu'assez de voir des crayons qui pleurent et des drapeaux qui saignent... ou l'inverse..."
Lire l'article sur 

venerdì 3 giugno 2016

Vidéo RTS Culture: interview à Chapatte et Plantu



http://www.rts.ch/info/culture/7764630--on-ne-peut-plus-etre-des-dessinateurs-en-pantoufles-.html


Dans un entretien à la RTS, les dessinateurs Plantu et Chappatte évoquent leur profession et les changements dramatiques qui les ont marqués dernièrement.


domenica 1 maggio 2016

Eugenio Bennato - Mon père et ma mère



In Camerun è usanza associare al nome di battesimo di un neonato un aggettivo che rappresenta un’intuizione immediata sulla sua comparsa nel mondo o un buon augurio per la sua vita futura.
Eric nasce a Douala, capitale del Camerun, e l’aggettivo che gli viene assegnato è “Parfait”
Enrico Perfetto, come tanti giovani dell’Africa subsahariana, decide di partire e compiere l’impervia traversata del deserto, verso nord, verso il miraggio dello splendente Mediterraneo.
Lo incontro a Tangeri, dove la sponda europea sta lì separata da un braccio di mare, eppure irraggiungibile per una poderosa barriera della burocrazia intercontinentale. 
Eric Parfait si trova ad ascoltare la mia chitarra, e con tutti i pensieri che deve avere nella testa non rinuncia ad avvicinarsi a me e a porgermi un foglietto, con quattro versi da lui ha scritti a mano
“Mon père et ma mère
se sont connues dans la galère
comme heritage ils m’ont laissé
m’ont laissè dans la misère” 
(Mio padre e mia madre si son conosciuti in galera in eredità mi hanno lasciato mi hanno lasciato nella miseria)

È il punto di partenza per questo brano, che scrivo di getto per rappresentare lo squilibro contemporaneo tra un nord ovest veloce e potente e un sud lento e sognante nel suo affannoso cammino della speranza, e per evidenziare la fresca ricchezza che i padri e le madri, con la forza delle loro radici, riescono comunque a trasmettere alle nuove generazioni.

Eugenio Bennato


Texte:


Mon père et ma mère
se sont connus dans la galère
comme héritage ils m’ont laissé
m’ont laissé dans la misère

  Ed è con mio padre e con mia madre
che ho cominciato a maledire
la geometria di questo mondo
che non è esattamente tondo

  Perché è un mondo fatto a scale
e c’è chi scende e c’è chi sale
perché è una giostra che gira sempre
e c’è chi sale e c’è chi scende

  E chi è baciato dalla fortuna
chi non gliene va bene una
perché la scala da scalare
non è per tutti eguale

  Mon père et ma mère
se sont connus dans la galère
comme héritage ils m’ont laissé
m’ont laissé dans la misère

  Mon père et ma mère
pour faire la vie que moi j’espère
comme héritage ils m’ont laissé
sans passeport et sans papier

  Et en partant deDouala
du Cameroun au Nigeria
pour traverser le Sahara
jusqu’à la Méditerranée

et attraper la patera
pour accoster à Tarifa
t’as pas besoin de ton visa
mais de ta chance pour y arriver

  E non si può vivere senza amare
ma si può vivere senza padrone
e da mio padre e da mia madre
che ho imparato questa canzone

  E c’è chi è libero di viaggiare
e chi se viaggia è irregolare
con la sua carta d’identità
di Camerun e Senegal

  Perché nel mondo fatto a scale
c’è il superfluo c’è l’essenziale
c’è il nord ovest che comanda
e c’è il sud che canta

  Mon père et ma mère
se sont connus dans la galère
comme héritage ils m’ont laissé
m’ont laissé dans la misère

  Mon père et ma mère
pour faire la vie que moi j’espère
comme héritage ils m’ont laissé
sans passeport et sans papier

  Au Sahara nous sommes cent mille
à fuir toujours de la famine
et du démon qui nous retient
emprisonnés  dans notre pays

allons enfants de la patrie
nous vers la liberté d’autrui
ensemble dans le même chemin
les musulmans et les chrétiens

  E c’è la politica e c’è l’arte
e ce c’è chi resta e c’è chi parte
e c’è la guerra e c’è la festa
e c’è chi parte e c’è chi resta

  E c’è una favola del potere
e c’è una favola popolare
e da mio padre e da mia madre
me la son fatta raccontare

  E c’è una musica di fanfare
nel grande esercito coloniale
e c’è una musica della terra
nel sud che si ribella